Mosaïque

Le mois de juin a été marqué par des premiers projets et des retours attendus. Ainsi, Vladimir Cauchemar, Luv Resval et Clara Charlotte ont démontré leur maturité artistique à travers des premiers jets à l’univers bien défini. De leurs côtés, nelick et Isha ont délivré des EP transition, sans contrainte ni complexe. Enfin, Zuukou Mayzie et Sonbest ont su confirmer avec des retours convaincants. La rédaction de Mosaïque vous livre sa sélection du mois de juin. Nota Bene : ceci n’est pas un classement.

« Brrr EP » – Vladimir Cauchemar – 3 juin 2021

L’homme au crâne de squelette le plus connu du monde de la musique livre son premier projet. « Brrr EP » réunit dix artistes autour de dix morceaux tous autant différents les uns des autres. De Lala &Ce à Vald en passant par Lefa ou encore Freeze Corleone, l’EP se présente comme une invitation à entrer dans le riche univers du mystérieux compositeur. Celui qui s’est fait connaître avec Aulos prouve, à travers ces quelques collaborations, que le rap n’est rien d’autre qu’un vaste terrain de jeu où toutes les sonorités et influences doivent être explorées. Cet opus peut aussi être interprété comme un hommage à la culture nippone, une grande source d’inspiration pour le beatmaker. L’instrumental du morceau Blizzard en featuring avec Benjamin Epps en est la preuve. Ce son trouve sa source dans un morceau composé par Seiji Yokoyamaen et nous transporte dans une atmosphère planante qui laisse place à la voix imposante du jeune rappeur de 25 ans. Quant à l’interlude Akumu no hajimari, narrée par l’illustrateur suisse Tuan Hollaback, il fait écho à un épisode du célèbre manga Naruto Shippuden que l’on peut traduire par « Les prémices du cauchemar ». Un message qui se veut sans doute subliminal en nous annonçant le début d’un shōnen ayant pour personnage principal nul autre que Vladimir Cauchemar lui-même.

– Imane Lyafori

« Étoile Noire » – Luv Resval – 4 juin 2021

Un premier album débordant d’émotions, de références médiévales et fantastiques, et de flows percutants. Luv Resval mélange les deux côtés de la force pour offrir un projet coloré, riche en sonorités. Il alterne ainsi entre des expériences musicales emplies de spleen et des purs couplets enragés et techniques. « Étoile Noire » est une expérience immersive dans l’univers fantastique d’un artiste lunaire et prometteur. Mention spéciale à Bleu Ferrari pour la voix de Savage Toddy et à cette prod légère qui sent bon l’été, mais aussi à Cette fille pour la finesse de l’écriture et enfin à Flûte de pan pour l’alternance entre l’auto-tune du refrain et les couplets saillants.

– Jules Careau

« Venus » – Clara Charlotte– 4 juin 2021

Après avoir envoyé une salve de singles sur les plateformes, Clara Charlotte a dévoilé ses premières couleurs avec « Venus ». Un EP de six titres sur lequel elle croise le fer avec Prototype, Squidji, mais aussi avec le Bruxellois Geeeko. À la fin du mois de juillet, Mosaïque est parti à la rencontre de la jeune orléanaise pour décrypter les dessous de ce premier jet artistique. L’entretien sera disponible vendredi 16 juillet 2021 prochain.

– Thibaud Hue

« Segunda Temporada » – Zuukou Mayzie – 4 juin 2021

Un projet qui dépeint bien toute la sensualité, souvent discrète, du rap français. J’ai d’abord été séduite par la pochette de l’album, efficace mais évidente de charme qui contribue à placer le projet dans un univers marqué et résolument assumé. Zuukou Mayzie délivre un philtre d’amour, dont tous les ingrédients que l’on aurait jamais pensé associer ensemble, donnent une saveur assez pertinente pour que l’on se laisse charmer sans trop lutter. C’est un projet absolument hybride où cohabitent des morceaux en featuring avec Freeze Corleone et The Pirouettes. Presque un tour de force de les réunir sur le même album, tout en gardant de la pertinence. On passe de la séduisante Sofie Fatale à la sombre Zuukou 2.2 en featuring avec ASHE 22 avec une étrange facilité. Tout se passe sans que l’on soit troublé, en douceur. Segunda Temporada allie instrumentales travaillées et textes incisifs et efficaces. Bien plus affirmé que la « Primera Temporada » (son premier projet, NDLR), Zuukou délivre ici une deuxième saison à la hauteur de sa réputation de « BG du 667 » : absolument charmante. L’objectif est atteint.

– Rudy Jean-Baptiste

« Tatoo » – nelick– 17 juin 2021

Décontracté, nelick délivre l’EP « Tatoo » et sort du silence. Sans contrainte ni concept, l’artiste propose sept titres empreints de simplicité et d’innocence. Objectif : gagner en maturité enfantine. Pour la sortie, il confiait à Mosaïque : « J’ai réussi à prendre du recul et à me dire que la musique que je voulais faire c’était pour les enfants. Faire de la musique pour Disney, pour des dessins animés, à la Miyazaki ou à la manière d’une comédie romantique italienne, ça me parle trop. Faut être très mature pour être un enfant. Je suis un adulte qui travaille mon côté enfantin. »

Le projet, réalisé à Nancy en seulement cinq jours avec le producteur kofi bæ, témoigne d’un virage artistique nouveau pour nelick. Selon lui, « Tatoo » a tout l’air d’une introduction : « C’est un film qui se lance. J’ai l’impression que c’est une BO de la nouvelle vie de KiwiBunny. La meilleure partie sera la fin, mais j’adore les génériques de début. »

– Thibaud Hue

« Arcane » – Sonbest– 17 juin 2021

Après le très bon premier EP « Lotus », Sonbest portait sur ses épaules la pression de l’artiste prometteur à qui l’on demande de confirmer. Entouré par une équipe solide et présente depuis le début, l’Alsacien n’a pas tremblé. Tout en réussissant à ne pas reproduire l’univers de son premier projet, l’artiste a su garder son authenticité. Le projet de huit morceaux fait résonner sa voix unique à travers l’émotion que le rappeur sait si bien transmettre. « Arcane » ne pourrait porter cette charge émotive et solennelle sans les productions de Guapo Du Soleil ou encore Wise. Le tout mis subtilement en image par le réalisateur Swimthedog dans des visuels qui mélangent une esthétique juste et joliment sobre à des plans forts et prenants.

– Lise Lacombe

« FAITES PAS CHIER, J’PREPARE UN ALBUM » – Isha – 25 juin 2021

Vendredi 17 juin 2021, Isha annonce sans crier gare la sortie d’un EP intitulé « FAITES PAS CHIER J’PREPARE UN ALBUM ». À la suite de la trilogie « La vie augmente » débutée en 2017, il permet au rappeur de faire patienter son public le temps de préparer un opus à la hauteur des attentes. Le projet sonne toutefois plus comme une compilation, sans réelle ligne directrice. Le fruit d’un tri de ce qui devait être son fameux premier album : « J’ai gardé le meilleur et j’vous offre cet EP. » Parmi ces huit pistes sélectionnées, dont un featuring avec Hatik, l’une d’entre elles se démarque particulièrement : Maudit. Salué par la critique, ce titre remet en avant la plume et le talent d’interprétation de l’artiste belge. Un avant-goût de choix, avant un disque attendu.

– Amaël Coquel

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.